Rechercher
  • Marie-Laure Laustriat

Je ne supporte plus de supporter !

Molière VS Shakespeare



Vraiment, du fond du cœur et pour de multiples raisons, j'adore la langue anglaise, et je ne suis pas la seule ! Outre son utilité incontestée et incontestable dans le monde d'aujourd'hui, la langue de Shakespeare est d'une richesse infinie, et comporte une variété incroyable de subtilités en termes de sens.


Mais : because il y a un "mais", of course 😁

L'utilisation des anglicismes en français n'est pas toujours très heureuse, j'en veux pour preuve le verbe "supporter", que d'aucuns s'acharnent à détourner de son sens premier en français : supporter, chez nous, c'est devoir accepter quelque chose qui nous déplaît. Donc un sens plutôt négatif.


Exemple : je supporte à longueur de journée le bruit infernal des scooters dans ma rue !

Autrement dit, je déteste ça mais je n'ai pas le choix. 😢

Mais la lady anglaise, elle, va "support" ses enfants dans une compétition de cricket, ou "support" tel ou tel candidat à une élection dans la perfide Albion. Ce qui revient à dire qu'elle va SOUTENIR ses enfants, SOUTENIR un candidat. La nuance est tout de même de taille XXL, non ? !


Avec l'arrivée massive en France du substantif anglais "supporter" et le verbe qui va avec, qui désigne des gens qui soutiennent une cause, une équipe sportive, une personne, une démarche, nous nous retrouvons donc avec un verbe qui dit presque le contraire de ce que nous voulons dire.


Exemple : Je supporte ma belle-mère.

Pardon, c'est un peu primaire et trivial comme exemple mais tout le monde comprendra 😉 (bien qu'il existe nombre de belles-mères adorables en France, si, si !)

- En français, cela veut dire que je n'apprécie pas sa compagnie, son caractère, mais bon an mal an, je fais un effort, je prends sur moi, je fais le dos rond par politesse et par respect des convenances, et par amour pour mon conjoint - ma conjointe.

- En anglais, cela veut dire que je soutiens ma belle-mère, dans une décision qu'elle a prise, dans une démarche qu'elle a, ou dans une opinion qu'elle exprime, etc. Autrement dit, cela signifie que je suis de son côté.

Ces deux sens, vous en conviendrez, sont littéralement opposés.

C'est valable aussi pour "je supporte mes enfants". 😁


Quand j'entends un élu du coin affirmer qu'il "supporte le Castres Olympique", je me demande s'il supporte cette équipe de rugby au sens français ou au sens anglais ! ?

Pourquoi ne pas dire qu'il soutient le Castres Olympique ? Ce n'est pas plus long à prononcer ni à écrire, juste 2 syllabes, et bien plus explicite pour nous. Mais bon, apparemment ça fait bien d'utiliser l'anglicisme, pourtant impropre dans le cas présent ;-)


Alors, supporter ou soutenir : that's the question ! 😉





16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout